Procès Firmin Mahé

Du 27 novembre au 7 décembre 2012,  tenue du Procès Firmin Mahé.

Quatre anciens militaires français, dont un colonel, vont être jugés devant la Cour d’assises de Paris pour le meurtre d’un jeune Ivoirien en mai 2005, lors de l’opération Licorne, dans l’ouest de la Côte d'Ivoire.

Firmin Mahé, jeune bandit ivoirien, est arrêté par l’armée française et blessé à la jambe au cours d’un affrontement. Alors qu’il était transporté à l’hôpital de Man dans un véhicule blindé léger, Mahé est étouffé avec un sac en plastique.

L’obéissance à un ordre donné risque d’être aux cœurs des débats lors de ce procès d’autant que le Général en poste aux moments des faits a bénéficié d’un non-lieu et donc mis hors de cause.